Michaux (Henri) : Va-t-on bientôt bombarder les anges ?

Va-t-on bientôt bombarder les anges ?
S'ils existent, qu'ils s'attendent à être bientôt traversés de décharges, de fragments atomiques, de nocives vibrations.
Il est improbable que dans l'énorme mise en train d'infimes et variées perturbations physiques il n'y ait rien qui les gêne.
Préparons-nous à entendre l'espace crier.
Henri Michaux, Passages